Protection hivernale pour arbres et arbustes


Dans Cet Article:

Certains arbres et arbustes ne sont pas à la hauteur de notre saison froide. Chez les espèces non indigènes, il est donc particulièrement important d’avoir un emplacement optimal et une bonne protection contre l’hiver, afin de survivre au gel sans être endommagés. La fleur de girofle (Ceanothus), l’arbre à vessie (Koelreuteria), le camélia (Camellia) et la guimauve de jardin (Hibiscus) ont besoin d’un lieu ensoleillé et abrité.
Les espèces fraîchement plantées et sensibles devraient vous protéger des fortes variations de température. Couvrir la zone racinaire avec une couche de feuilles ou de paillis et lier légèrement les nattes de roseau, la toile de jute ou la toison autour de l’arbuste ou de la petite cime des arbres Les films plastiques ne conviennent pas car ils accumulent de la chaleur. Dans le cas des arbres fruitiers, l'écorce risque d'éclater si la tige refroidie est chauffée par le soleil d'un seul côté. Un revêtement réfléchissant à la chaux empêche cela.
Les feuillus et les arbustes à feuilles persistantes comme les buchs, le houx (Ilex), le laurier-cerise (Prunus laurocerasus), le rhododendron, le Privet et le viburnum à feuilles persistantes (Viburnum x burkwoodii) ont besoin d'eau même en hiver. Cependant, avec un sol gelé, les racines ne peuvent pas absorber suffisamment d'humidité. Pour protéger contre le dessèchement, la plupart des arbres à feuilles persistantes roulent leurs feuilles Prévenez-le en versant vigoureusement et en paillant toute la région racinaire avant le premier gel. Même après une période prolongée de gel doit être versé abondamment. Surtout chez les jeunes plantes, une protection supplémentaire contre l'évaporation des nattes en roseau, de la toile de jute ou du jute est recommandée.

Carte Vidéo: Protection hivernale des arbustes.

© 2020 Fr.Garden-Landscape.com. Tous Droits Réservés. Lors De La Copie Des Matériaux - La Liaison Inverse Est Nécessaire | Plan Du Site