Maladie de Valsa sur les cerises - cerisiers


Dans Cet Article:

La valsakrankheit chez les cerisiers est une maladie fongique, √©galement appel√©e maladie de la peau du crapaud (Cytospora persoonii) chez les plantes √† fruits √† p√©pins. Il a d√©j√† √©t√© d√©tect√© de mani√®re √©pid√©mique dans les cerisiers, en particulier apr√®s les d√©g√Ęts caus√©s par le gel, ce qui a consid√©rablement endommag√© les cultures et entra√ģn√© la perte totale de nombreux arbres fruitiers. Le Valsakrankheit est commun sauf pour les cerises douces en particulier avec les p√™chers. Bien que les prunes et les abricots soient aussi souvent infect√©s, les cerises acides semblent presque r√©sistantes.
Le Valsakrankheit se compose de deux types de champignons
Dans le cas de la maladie de peau de crapaud (maladie de Valsa) est causée par deux types de champignons, qui sont en relation étroite. Celles-ci attaquent de différentes manières presque toutes les variétés de fruits à noyau et à pépins. En écrivant, on a trouvé la présence de Cytospora persoonii, par exemple:

  • Poire et pomme
  • Coing et abricot
  • ainsi que la p√™che, la prune et la cerise.
Il est généralement admis que certaines périodes de faiblesse des arbres fruitiers à noyaux, telles que:
  • cicatrices de feuilles fra√ģches
  • Plaques de givre aussi
  • Dommages au moment de la r√©colte
  • et les interfaces facilitent grandement la p√©n√©tration des spores des champignons.
Les sympt√īmes √©vidents de la maladie de valsa sur les cerisiers
Les premiers sympt√īmes peuvent √™tre trouv√©s sur les branches de l'arbre respectif sous la forme d'une n√©crose allong√©e (mort cellulaire). Celles-ci se d√©posent au moyen du gonflement du cal (√©corce occlusive) de l'√©corce saine des arbres. Sous l'√©corce de l'arbre, le tissu de l'√©corce est tann√© et mort. Cette apparence est tr√®s semblable √† un coup de soleil ou une plaque de givre et est √©galement connue sous le nom de "feu submerg√©". La n√©crose se pr√©sente sous forme de bandes ovales oblongues sur les branches (tir stries).
Si la branche affect√©e est compl√®tement ceinte, elle meurt au-dessus. Les n√©croses et les tissus environnants apparemment sains sont entour√©s de fructifications ressemblant √† des pustules (pycnides). Ces changements de peau de crapaud ont conduit √† la maladie de peau de crapaud terme. La survenue de ces changements est un facteur de diff√©renciation extr√™mement important par rapport √† la br√Ľlure bact√©rienne. Si les n√©croses √©clatent (feu), un fort √©coulement de caoutchouc se produit.
À ce stade de la maladie, les spores sont libérées sous forme de masse ressemblant à une saucisse (conidies). Celles-ci peuvent être propagées par les eaux de pluie, les insectes ou le "chewing-gum" dégoulinant afin de réinfecter les blessures des arbres existants. En raison des conditions météorologiques, les feuilles tournent ou se flétrissent (formation de drapeaux). Ceci est influencé par le poison fongique, qui excrète le champignon et est ainsi distribué dans tout l’arbre fruitier à noyau.
Une prévention prudente peut contrecarrer la maladie de Valsa
Comme le Valsakrankheit est causé par des parasites et qu’il n’existe actuellement aucune option de traitement, une prévention spéciale revêt une importance particulière. Par exemple:
  • La saturation en eau, l'emplacement des gel√©es et les autres facteurs de stress sont respect√©s, car ils affaiblissent les plantes
  • Les techniques de raffinement sont reconsid√©r√©es
  • l'utilisation de la r√©colte m√©canique doit √™tre pes√©e, car les blessures en automne et en hiver favorisent l'infection
  • Les sources d'infection doivent toujours √™tre compl√®tement √©limin√©es.
Ici, les n√©croses doivent toujours √™tre coup√©es dans le tissu sain. Les zones touch√©es sont √©galement bonnes √† fermer et les branches fortement infect√©es doivent √™tre compl√®tement √©limin√©es. Plus t√īt on d√©tectera la maladie de valsa chez les cerisiers, plus la lutte sera efficace. Si, par exemple, en raison du gel pr√©coce, les feuilles des arbres fruitiers √† noyaux affect√©s tombent, par exemple, deux pulv√©risations de cuivre (pendant et apr√®s la chute des feuilles) constituent un avantage majeur pour la protection des cicatrices. Les p√©riodes s√®ches pendant les chaudes semaines d'√©t√© favorisent √©galement le Valsakrankheit. Cela peut emp√™cher un arrosage suppl√©mentaire.

Carte Vidéo: gommose du cerisier.

© 2020 Fr.Garden-Landscape.com. Tous Droits Réservés. Lors De La Copie Des Matériaux - La Liaison Inverse Est Nécessaire | Plan Du Site