Johann Lafer: grand chef et fan de jardin


Dans Cet Article:

par JĂŒrgen Wolff
L'homme semble ĂȘtre omniprĂ©sent.Je viens de discuter avec Johann Lafer, dans une salle adjacente de son restaurant, de la future coopĂ©ration avec MYIN. Un peu plus tard, je le revois Ă  la tĂ©lĂ©vision de l'hĂŽtel - dans l'Ă©mission "Kerner cuisinier". DĂšs que j'allumerai la tĂ©lĂ©vision le lendemain soir, on le reverra: en tant que participant Ă  une compĂ©tition de biathlon pour cĂ©lĂ©britĂ©s - qu'il remportera Ă©galement.
Comment Johann Lafer fait-il tout cela en mĂȘme temps?L'Ă©mission de cuisine Ă©tait prĂ©enregistrĂ©e, mais il gĂšre plusieurs dates en une journĂ©e. Il arrive souvent avec son propre hĂ©licoptĂšre. Pas Ă©tonnant qu'il soit souvent assis ici au levier de commande?
Si vous ĂȘtes l’un des rares Ă  n’avoir entendu ni entendu parler de ce chef Ă©toilĂ©, son impressionnante carriĂšre l’a conduit dans les cuisines de temples gastronomiques raffinĂ©s tels que "Schweizer Hof" Ă  Berlin, "Le Canard" Ă  Hambourg, "Schweizer Stuben" Ă  Wertheim, "Aubergine" Ă  Munich et "Gaston LenĂŽtre" Ă  Paris. Il est depuis longtemps son propre patron au restaurant "Le Val d'Or" au Stromburg dans le village de Stromberg, non loin de Bingen. Mais avant tout, le jeune homme de 50 ans a apportĂ© une contribution dĂ©cisive au fait que la cuisine jouit de la plus haute reconnaissance parmi ses Ă©missions de tĂ©lĂ©vision et de radio divertissantes.

Johann Lafer: grand chef et fan de jardin: lafer

Johann Lafer récolte des épices fraßches pour ses plats dans son propre jardin d'herbes aromatiques

Peut-ĂȘtre que Johann Lafer serait Ă©vĂȘque aujourd'hui- ou les concepteurs de jardin. Le pasteur Ă  la maison en Styrie l'a proposĂ© pour le sĂ©minaire. Son oncle, qui a conçu le jardin botanique en Tasmanie, a hĂ©ritĂ© de son pouce vert. La mĂšre, qui lui a appris les premiĂšres compĂ©tences en cuisine, a finalement dĂ©cidĂ© de commencer un apprentissage de cuisiniĂšre. "Mais j’étais et je suis toujours un fan de jardin", dit Johann Lafer, "si je n’étais pas devenu cuisinier, alors un prĂȘtre ou un jardinier."
Pour le loisir du jardinBien que le grand chef n'ait pas beaucoup de temps, son propre jardin est conçu selon ses propres idĂ©es. Il a choisi les plantes lui-mĂȘme, les boules de lecture et les plantes en pot sont au centre. Et ce doit ĂȘtre une herbe anglaise parfaite. La surface extĂ©rieure de son restaurant trahit la grande passion du jardinier empĂȘchĂ©: des centaines de plantes en pot parfois Ă©normes ("Je prĂ©fĂšre les Bougainvilliers") façonnent le tableau ici. En hiver, ils sont logĂ©s dans la serre d'un jardinier professionnel sympathique. Un autre grand jardin a Ă©tĂ© crĂ©Ă© Ă  Guldental, Ă  dix kilomĂštres du restaurant. Ici, on se sent transportĂ© dans un paysage mĂ©diterranĂ©en: avec principalement des palmiers Ă  chanvre qui ne poussent pas dans des seaux, mais dans le sol et ont survĂ©cu Ă  l’hiver sans subir de dommages grĂące au climat tempĂ©rĂ© de la vallĂ©e du Rhin. Ici, Ă  Guldental, il a Ă©galement crĂ©Ă© son propre studio de cuisine pour les sĂ©minaires.
Son dernier projetJohann Lafer veut rĂ©aliser dans ce jardin avant l'Ă©tĂ©. Actuellement, il existe un autre studio de cuisine trĂšs inhabituel: une Ă©cole de cuisine en plein air, donc une cuisine en plein air. À l'avenir, les cuisiniers amateurs pourront cuisiner et griller sous la direction du maĂźtre.
Les meilleures recettesLa "Cuisine de jardin" sera publiée réguliÚrement sur MY en ligne.

Carte Vidéo: Relais & Chùteaux Hotel-Restaurant Villa Hammerschmiede.

© 2020 Fr.Garden-Landscape.com. Tous Droits Réservés. Lors De La Copie Des Matériaux - La Liaison Inverse Est Nécessaire | Plan Du Site