Feuilles d'automne


Dans Cet Article:

C'est pourquoi les gravures sur bois ont perdu leurs feuilles

Le rejet automnal des feuilles est un mécanisme de protection des arbres. Dès que les températures descendent en dessous de 15 degrés Celsius, les plantes commencent à hiverner.

Alors que nos arbres à feuilles caduques, principalement verts en été, utilisent leurs feuilles en été pour l'énergie et la photosynthèse et qu'une grande quantité d'eau s'évapore sur la grande surface des feuilles, elle semble différente en hiver. Si le sol gèle, la plante ne peut pas absorber d’eau par les racines. Le processus d'évaporation sécherait, s'affaiblirait et finirait par mourir. Pour cette raison, des phytohormones spéciales sont formées par la plupart des arbres et des arbustes et transportées vers les pétioles. Une fois sur place, ils s’assurent de former un tissu séparateur qui se durcit (se liège) et forme ainsi une sorte de point de rupture prédéterminé, au niveau duquel les feuilles se détachent de la branche.

Cependant, il existe également des exceptions, telles que le chêne-tige et le charme: au lieu de laisser tomber les feuilles, elles forment ce que l'on appelle le Thyllen. Ils scellent les canaux par lesquels les nutriments et l'eau atteignent les feuilles et séparent les feuilles du cycle des nutriments de la plante. La plupart des feuilles restent sur l'arbre jusqu'au printemps, jusqu'à ce que de nouvelles feuilles ou de fortes tempêtes printanières les arrachent des branches.

Feuilles d'automne de l'érable

Le jeu de couleurs automnal est produit par différents colorants jaunes et rouges. Ils deviennent visibles dès que la feuille verte est démontée

Brillantes couleurs d'automne

Avant la formation de phytohormones, responsables de la perte des feuilles, la plante extrait tous les nutriments nécessaires à partir des feuilles et les stocke dans le tronc ou le système racinaire. La chlorophylle, une feuille verte qui contient de l'azote, du magnésium et d'autres nutriments importants, revêt une importance particulière. Plus on élimine la chlorophylle des feuilles, plus leur couleur change. Le vert disparaît et devient rouge, orange, jaune et marron. Ce changement résulte du fait que les colorants (principalement les carotènes et les anthocyanes) restent dans les feuilles. Selon leur concentration et leur composition, des couleurs très intenses sont produites, telles que le rouge vif des feuilles d'Amberbaum.

Winterize plantes avec des feuilles d'automne

Certains fils de lièvre et feuilles d'automne protègent les plantes sensibles des températures dangereuses dangereuses

Utilisez les feuilles d'automne dans le jardin

Le feuillage d'automne a un grand potentiel lorsqu'il est utilisé correctement dans le jardin. Sous forme de Faullaub et d'humus, il fournit des nutriments, son "isolation" le protégeant du froid de l'hiver. La litière et les plantes en pot peuvent être bien recouvertes d'une couche de feuilles, les arbres se nourrissant à nouveau des éléments tombés et pourris pourris. Les plantes particulièrement sensibles telles que Mammutblatt et Buschmalve se contentent d'un manteau de feuillage: vous pouvez former des paniers à partir de fil de lièvre, les remplir de feuillage et protéger les boutons d'hivernage des vivaces.

Cependant, il y a aussi des endroits dans le jardin où il devrait être enlevé: La pelouse doit être exempte de feuilles, car les herbes ont besoin de lumière. La couche de feuilles est également menacée par les maladies fongiques. Même dans le bassin de jardin, les feuilles n'ont pas d'affaire. Au fil des années, la pourriture des feuilles dans l’eau non seulement provoque l’envasement de l’étang, mais aussi l’enrichit inutilement en eau, ce qui favorise la formation d’algues. Remedy crée un filet tendu à la fin de l'été, qui attrape les feuilles. Le meilleur moyen de débarrasser la pelouse est d'utiliser une brosse en éventail ou, mieux encore, pour une utilisation ultérieure dans le compost, la tondeuse à gazon. Il ne ramasse pas seulement les feuilles, il les hache également, accélérant ainsi le processus de décomposition.

Mais les feuilles récoltées ont aussi une autre valeur ajoutée: les hérissons ont de bons quartiers d’hiver en recouvrant un petit tas de feuilles dans un endroit abrité avec un peu de broussailles.

Trois hérissons

Les hérissons aiment s'abriter des feuillages d'automne comme quartiers d'hiver

Feuillage de compost

En particulier dans le processus de pourriture, il existe certaines différences entre les espèces de feuilles: les feuilles de charme, frêne, chou, sorbet, noisette, orme, saule, acacia, bouleau, hêtre, érable, tilleul et tous les arbres fruitiers indigènes conviennent bien au compostage.

Le feuillage du chêne, du marronnier, du noyer, du sycomore, du peuplier et du ginkgo est difficile à composter. Cela est dû à sa teneur élevée en acide tannique. Cela a un effet inhibiteur de germes et ralentit ainsi la décomposition microbienne du feuillage. Ces feuilles doivent être compostées séparément, leur effet étant par ailleurs transféré au reste du compost.

Afin d'accélérer la formation d'humus, il convient de "ramasser" les feuilles avec une tondeuse à gazon. Les couteaux déchiquettent les feuilles, augmentant ainsi la surface et entraînant ainsi le processus de pourriture. En outre, les feuilles doivent être mélangées à des biodéchets à décomposition rapide, tels que des brins d'herbe ou des déchets de cuisine. Comme le feuillage contient très peu d'azote en raison du retrait de nutriments introduit auparavant par la plante, il est conseillé de l'ajouter de l'extérieur. Pour cela, des repas en corne. Une bonne ventilation accélère le processus, raison pour laquelle les feuilles doivent être mélangées avec de la taille ou de la paille.

Feuilles d'automne composées

Le feuillage d'automne est très pauvre en azote et doit donc être mélangé au compost avec de la farine de corne ou d'autres composants contenant de l'azote

Créer Lauberde

De nombreuses plantes ont besoin d'un sol spécial pour prospérer. Qu'elles soient acides ou particulièrement nutritives, ces propriétés peuvent être obtenues par un compostage lent des feuilles d'automne.

Pour les plantes à fond de lit et les arbustes à baies tels que Preisel ou les bleuets, un sol relativement acide (valeur du pH d'environ 4,5) convient. Cela se produit lorsque les résidus de bouleau, de chêne et de conifères sont compostés. En raison de la teneur élevée en tanins et de la couche protectrice des aiguilles, le processus de durcissement prend beaucoup de temps par rapport aux autres espèces de feuilles.

Pour un sol avec un pH neutre autour de 7, il est préférable d'ajouter de la chaux ou de la farine de roche aux feuilles. Cela neutralise l'acidité et accélère également la décomposition.

Carte Vidéo: Indila - Feuille d'automne (Clip Officiel + parole).

© 2020 Fr.Garden-Landscape.com. Tous Droits Réservés. Lors De La Copie Des Matériaux - La Liaison Inverse Est Nécessaire | Plan Du Site